पृष्ठम्:Chézy - La Reconnaissance de Sacountala.djvu/२२६

विकिस्रोतः तः
Jump to navigation Jump to search
एतत् पृष्ठम् अपरिष्कृतम् अस्ति


(5Ô NOTES DU PREMIER ACTE. PAGE 4 ^ !«• 3piiHRl [ftqm] PAGE 5 , L. 1 . • Jones s'est singulièrement mépris en traduisant : They tossed their mânes, tandis qu'il ne s'agit pas ici de crinière , mais d'ai¬ grettes formées des poils de la queue du yack (bos grunniens), et employées comme ornemens pour les chevaux. M. Wilson, dans une des notes qu’il a jointes à sa traduction de Vikrama et OuTvasi y relativement à un passage analogue à celui-ci, a fort bien remarqué cette erreur de Jones ; mais je ne suis pas de son avis sur la manière dont il s'exprime à ce sujet, lorsqu’il dit : A very sùnilar description, but les s pictu- resque and just, occurs in the heginning of Sàkuntala, and the truih of it is ren^- dered less striking by a loose translation. Car je trouve, au contraire, le pas¬ sage de Sacountalâ bien supérieur, par sa simplicité même, à celui qu’il lui préfère ; et, peut-être, dans une traduction, quoique faite en prose, n’est-il pas impossible de reproduire , en grande partie du moins, le feu poétique de l'originaU PAGE 5, L. î.. [OTT:] PAGE 5 , L. lO. PAGE 5 , L. l5. 3ÏÏRT [sfiterj PAGE 5 , L. 17. ^® ®® donné seulement comme variante par le manuscrit, il porte I® ^*® i comme la variante est in¬ finiment meilleure , selon moi, c’est elle que j’y ai introduite de préférence. Jones a également suivi cette leçon. Digitized by Google